GRÈVE DU 8 NOVEMBRE 2016

cgt gironde

SANTÉ PUBLIQUE, SANTÉ PRIVÉE, ACTION SOCIALE, TOUS ENSEMBLE POUR DEMANDER LES MOYENS DE VIVRE ET DE TRAVAILLER !

 

 

À l’automne, le parlement va débattre du financement de la Sécurité Sociale. C’est le PLFSS. Nous pouvons hélas craindre qu’il subira à nouveau cette année des coupes franches. Marisol Touraine se vante d’avoir ramené à l’équilibre les comptes de la Sécurité Sociale. Mais à quel prix ? Depuis des années, les salariés subissent des suppressions de postes, le gel des salaires, des congés supprimés, des mutualisations de services et d’établissements voir des fermetures d’établissements, des fusions absorptions, et maintenant le vol par le gouvernement de l’argent des salariés destiné à leur formation professionnelle à hauteur de 300M ! Les conséquences sont terribles pour les personnels : augmentation de la pénibilité du travail, augmentation des accidents de travail et des burn-out, perte du sens du travail… qui va jusqu’aux suicides pour des salariés qui n’ont malheureusement pas trouvé d’autre issue à leurs problèmes. Nous sommes tous concernés : public, privé, action sociale. Les dernières mobilisations dans les maisons de retraite comme à la Savane, ou à Terre Nègre en ce moment, révèlent à quel point la situation est dramatique. L’appétit des grands groupes n’a plus de limites et les profits servent plus aux actionnaires qu’aux investissements en faveur de la population, la juste rémunération des salariés et l’amélioration de leurs conditions de travail. À cause des Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT), la population subira la baisse et l’éloignement du niveau de service rendu que ce soit en termes de proximité ou de qualité de soins.

Pour les Usagers, l’accès aux services des organismes sociaux va devenir un parcours du combattant si nous n’agissons pas !

 

sous

 

Mais en Gironde, les aides-soignants, infirmiers, ASH, kinés, éducateurs, ouvriers, tous les salariés, avec la CGT, se révoltent petit à petit dans les EHPAD, en psychiatrie, dans les petits et les grands établissements. Ils dénoncent le manque de personnels, des roulements qui n’ont pas de sens, des conventions collectives qui les oublient, ils questionnent l’avenir du service public et l’offre de soins à la population.

 

Plus aucun de nos collègues ne doit se suicider à cause de notre travail !

Pour tous les personnels de la santé du Privé, du Public et de l’Action Sociale, la

CGT EXIGE :

  • Des effectifs qualifiés en adéquation avec la charge de travail,
  • La reconnaissance des qualifications,
  • De réelles augmentations de salaires
  • Une réelle démocratie sociale dans les entreprises et les établissements,
  • L’égalité femme/homme,
  • La reconnaissance de la pénibilité du travail pour tous,
  • Le respect des 35 heures et la mise en place des 32 heures,
  • Un véritable financement de la Sécurité Sociale,
  • La titularisation et la pérennisation de tous les emplois de la santé.
  • L’arrêt des mutualisations et des fermetures de centres d’accueil,
  • L’arrêts de suppressions de postes,
  • L’arrêt des exonérations fiscales et de cotisations sociales,

 

L’UNION SYNDICALE DÉPARTEMENTALE CGT DE LA GIRONDE APPELLE À LA GRÈVE

LE 8 NOVEMBRE :

REJOIGNEZ-NOUS, PLACE Ste EULALIE,

À 13H, PUIS MANIFESTATION JUSQU’À L’ARS POUR NE PLUS SUBIR !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s